Soins infirmiers - vidéos

​​​​​​​Hailey Gurr, infirmière clinicienne

Service d’urgence

Esther Laforest, infirmière clinicienne

Unité cardiovasculaire et clinique d’insuffisance cardiaque

Elisabeth Laughrea et Marc-André Reid, infirmiers cliniciens

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et Unité de chirurgie oncologie

Frédéric Laurens, infirmier clinicien

Unité des soins intensifs médicaux chirurgicaux

Christine Perrouty, infirmière clinicienne

Hémodialyse

Nadira Ramrup, infirmière clinicienne

Unité des soins intensifs médicaux chirurgicaux

April Reyes, infirmière

Hémodialyse

Christina Ziccardi, infirmière clinicienne

Unité des soins intensifs cardiovasculaires

Sylvain Lecours, infirmier clinicien

Unité des soins intensifs médicaux chirurgicaux

Faites connaissance avec Sylvain Lecours, infirmier à l'unité des soins intensifs (USI) de l'Hôpital général juif (HGJ). Lorsque vous le rencontrez, vous ne sauriez probablement pas que les soins infirmiers n’étaient pas son premier choix professionnel. En fait, Sylvain a débuté sa carrière en informatique au  Cégep de Sherbrooke comme analyste/programmeur et administrateur de réseau avant de réaliser qu’il manquait quelque chose à sa vie.

Il a commencé à faire du bénévolat à l'HGJ, au service des urgences, en 2003. « Je voulais travailler avec des personnes plutôt que des machines tout le temps. »

Il aimait tellement faire du bénévolat qu'il a étudié pour devenir préposé aux bénéficiaires (PAB), tout en occupant son poste en informatique. Il a poursuivi ses études, cette fois-ci en soins infirmiers et obtient son diplôme en 2007.

En tant qu’infirmier, il a commencé sa carrière en chirurgie cardiaque et en neurochirurgie, puis a postulé pour travailler à l’USI. Il y est toujours.

« Lorsque j'étais bénévole et jusqu'à ce jour, j'ai vraiment ressenti que l'HGJ était compatible avec mes valeurs personnelles et ma façon de prendre soin des patients et de leurs proches. Je considère l'HGJ comme mon hôpital, je me sens chez moi ici. Quand j'étudiais en sciences infirmières, j'ai dû faire mes stages dans d'autres établissements, mais n'ai jamais ressenti les mêmes émotions qu'ici. »

« Un(e) infirmier(ère) en unité de soins intensifs est spécialisé(e) dans le traitement des imprévus. Vous devez être capable de vous adapter à une situation imprévisible et de modifier le plan de soins immédiats en conséquence. Ce que j'aime le plus ici, c'est que nous travaillons ensemble. Vous n'êtes jamais seul quand la situation devient difficile et que les choses se compliquent. Nous nous rassemblons et nous nous aidons les uns les autres. Nous sommes une grande famille. »

Michael Tsoller, infirmier clinicien

Service d’urgence

Faites connaissance avec Michael Tsoller, infirmier au Département de l’urgence de l'Hôpital général juif (HGJ).

Michael n'est pas étranger à l'HGJ. Il a commencé sa carrière, où de nombreux membres des JGH ont commencé leur journée – au Second Cup à l’entrée principale de l’Hôpital.

Travaillant à temps partiel, il a équilibré ses études en sciences de la santé en tant que coordonnateur d'unité. Tout au long de ses études, Michael a continué sa trajectoire de carrière avec nous. Pendant ses études en sciences infirmières à l’Université de Sherbrooke, il a décroché un emploi à temps partiel au service des ressources humaines en tant qu’agent de rappel. Il voyageait hebdomadairement entre Sherbrooke et Montréal, simplement parce qu’il aimait travailler à l'HGJ.

Après avoir obtenu son diplôme, Michael a travaillé quelques années à Sherbrooke en tant qu'infirmier, mais « l'appel » de l'HGJ était fort et il était déterminé à revenir pour pouvoir poursuivre sa carrière d'infirmier chez nous. En 2016, Michael est devenu infirmier à notre Département de l’urgence.

«Lorsque vous travaillez à l'HGJ, vos pairs vous encouragent constamment. L'environnement d'apprentissage est tellement stimulant que vous voulez simplement vous améliorer tous les jours et en tant qu'infirmier, c'est si important. Nous sommes tellement bien entourés. L’environnement de l’HGJ fait simplement ressortir le meilleur d’un infirmier. »

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.