Proches aidants à l'HGJ

En raison de l’évolution de la situation relativement à la COVID-19, de nouvelles directives sont en place concernant les proches aidants à l’Hôpital général juif. Les seuls visiteurs autorisés sur les lieux sont indiqués dans les catégories ci-dessous.


À noter : Dans le texte ci-dessous, le genre masculin est utilisé sans discrimination dans le seul but d'alléger le texte.

Définition de proche aidant

Toute personne qui, de façon continue ou occasionnelle, apporte une aide ou un soutien important, pour répondre aux besoins et au bien-être d’une personne proche. Le soutien peut prendre diverses formes, par exemple, l’aide aux soins personnels, le soutien émotionnel ou l’organisation des soins.

Décision

L’évaluation d’une demande par rapport aux critères et la communication des directives à un proche aidant.

Horaire des visites

10 h à 20 h 
*  En tout temps pour les secteurs obstétrique, néonatologie et soins palliatifs.

Secteurs

Ces directives visent tous les secteurs de l’hôpital. Voir ci-dessous pour les particularités concernant les l’Urgence, l’Oncologie, l’Obstétrique, la Néonatologie, les Soins palliatifs et le Centre d’imagerie médicale.

Nombre de proches aidants

Maximum d’une (1) personne par jour : obligation de désigner un maximum de deux (2) personnes différentes pouvant se relayer à différents jours.

Chaque patient* admis ou famille doit soumettre le nom de deux (2) proches aidants qui seront par la suite soumis au processus d’évaluation de la demande.
Cette liste de proches aidants doit rester inchangée dans la mesure du possible.

Il pourrait y avoir un assouplissement pour les clientèles vulnérables (par ex., les personnes âgées ou handicapées) au gré de l’Hôpital.

Lors de situations critiques ou d’hospitalisation prolongée au-delà de sept (7) jours, les personnes mineures sont autorisées à visiter un parent hospitalisé. Les enfants de douze (12) ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte lors de la visite. Dans un tel cas, deux (2) personnes (un adulte et un enfant) sont autorisées au chevet du patient.

Préparation des proches aidants

Veuillez consulter les documents suivants:

Dépistage à l’admission

Les proches aidants doivent se présenter au bureau de la Sécurité, au pavillon B, situé à l’entrée principale  de l'Hôpital (3755, chemin de la Côte-Sainte-Catherine). Les agents de sécurité s’assurent de l’absence de symptômes de COVID-19, prennent la température de la personne et placent un bracelet qui confirme la vérification. Ce processus est répété à chaque visite.

Proche aidant COVID-19 positif, soupconné ou en investigation

Aucune visite. Une exception est possible pour l’Obstétrique – voir ci-dessous).

Proche aidant symptomatique

Aucune visite si le proche aidant présente l’un des symptômes suivants : fièvre, toux, difficultés respiratoires ouperte d’odorat ou perte de goût.

Équipement de protection individuelle

Les proches aidants doivent respecter les mesures de prévention des infections en vigueur. Ils doivent également utiliser l’équipement de protection individuelle, conformément aux directives de l’équipe médicale. Le non-respect de ces mesures pourrait entraîner le refus de la visite.

Département de l’urgence

Les heures de visite sont restreintes pendant la pandémie de la COVID-19.

  • Les proches aidants feront l’objet d’une évaluation.
  • Un seul proche aidant à la fois par patient.
  • Un badge « proche aidant » est requis.
  • Le préposé gardera une pièce d’identité avec photo du proche aidant pendant la visite.
  • Les consignes relatives à l’ÉPI et à l’hygiène des mains doivent être respectées.
  • Les proches aidants doivent rester au chevet du patient.
  • Les proches aidants doivent enlever la blouse d’hôpital et les gants avant de quitter la chambre du patient.
  • Les heures de visite des patients occupant une chambre à deux lits pourraient être restreintes.
  • Les toilettes désignées pour les proches aidants se trouvent dans la zone de triage.
  • Des dispositions particulières sont prévues pour les patients en fin de vie.

AUCUN proche aidant dans la zone ZER, dans le garage ou dans l’aire réservée (POD) à la santé mentale.

Le Département de l’urgence autorise la présence de proches aidants uniquement dans les aires verte, jaune, orange ainsi que dans la Salle de réanimation. Un seul proches aidant à la fois est autorisé. Il pourrait y avoir des exceptions à cette règle lors d'une situation médicale ou sociale particulière. L’équipe médicale se réserve le droit de restreindre toute visite en fonction de la situation départementale.

Oncologie externe

Pas de proche aidant dans la mesure du possible.

Une personne est autorisée seulement si sa présence est nécessaire (par ex., problème de mobilité ou trouble cognitif), selon l’avis de l’équipe médicale (par ex., annonce d’un nouveau plan de traitement). Dans ce cas, il y a un maximum d’une (1) personne par jour. Un maximum de deux (2) personnes doivent être désignées pour se relayer à des jours différents.

Oncologie hospitalisée

Pas de proche aidant dans la mesure du possible.

Il peut y avoir des exceptions pour des raisons humanitaires ou lorsque la présence d’un proche aidant est requise, selon l’avis de l’équipe médicale (annonce d’un nouveau plan de traitement). Dans ce cas, 1 personne maximum par jour : obligation d’identifier un maximum de deux (2) personnes différentes pouvant se relayer à des jours différents.

Obstétrique

* Visites permises en tout temps.

Salle d’accouchement et période postpartum 

  • Les visites du partenaire* ou d’une personne de soutien sont autorisées selon les directives du site.
  • Aucun second accompagnateur. 
  • Aucun visiteur, sœur ou frère ou autre membre de la famille n’est autorisé. 
  • Pour les femmes enceintes atteintes de la COVID-19, le partenaire ou un accompagnateur du même domicile peut être présent. Cependant, la présence de cette personne est autorisée seulement si elle reste avec la femme enceinte à l’intérieur de l’Hôpital en tout temps (ensemble lors de l’admission, du transfert et du départ), et si cette personne porte un masque.  

*Le genre masculin est utilisé sans discrimination dans le seul but d'alléger le texte.

Plus de détails disponibles sur la page Web suivante :   Information sur la COVID-19 aux patientes recevant des soins obstétriques

Néonatologie

* Visites permises en tout temps.

  • Les parents sont autorisés s’ils ne présentent pas de symptômes de COVID-19, toutefois, un (1) seul parent à la fois.
  • L’état clinique de l'enfant doit être pris en compte pour guider la décision d’autoriser la présence simultanée des deux (2) parents.
  • Les parents atteints de la COVID-19 ne peuvent être présents, sauf lors de circonstances particulières.
  • Les visiteurs, la fratrie et la famille élargie ne sont pas autorisés.

Soins palliatifs

* Visites permises en tout temps

  • Le conjoint et les enfants du patient sont autorisés au chevet sans restriction quant au nombre de personnes.

    ou
    Jusqu’à deux (2) proches aidants à la fois sont autorisés au chevet du patient.

    Un maximum de quatre (4) personnes doivent être désignées pour se relayer à des jours différents.

  • Les personnes mineures sont autorisées à visiter un patient en soins palliatifs, mais elles doivent être accompagnées d’un adulte lors de la visite. Lors d’une telle situation, jusqu’à trois (3) personnes à la fois peuvent être autorisées au chevet du patient.

  • Lorsque la fin de vie est imminente, ou lors de l’administration de l’aide médicale à mourir, jusqu’à 4 personnes importantes à fois peuvent être autorisées au chevet du patient.

Clinique d’imagerie médicale

Clinique d’imagerie médicale
La présence d’un proche aidant est autorisée uniquement si le cas exige la présence de cette personne, par exemple :

  • Échographie obstétricale : un partenaire peut être présent à l’échographie de 20 semaines seulement.
  • Client en perte d’autonomie
  • Client présentant des troubles mentaux
  • Personne souffrant d’un cancer ou en cours d’investigation pour le cancer

Fin de vie, urgence, situation humanitaire

En cas de fin de vie ou d’urgence humanitaire, la visite d’une personne peut être autorisée par l’équipe médicale, au cas par cas.

Éclosion

Les visites des proches aidants peuvent être restreintes lors d’une éclosion dans un secteur particulier de l’hôpital, conformément aux recommandations du Service de prévention et contrôle des infections.

Achalandage important

Il pourrait y avoir des exceptions à ces directives lors de situations d’achalandage important.

Insatisfactions

Tout motif d’insatisfaction devrait d’abord être signalé à l’infirmière-chef. S’il ne peut pas être résolu, il doit être transmis au Bureau du commissaire aux plaintes et à la qualité des services du CIUSSS.

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.