Ressources humaines

Notre CIUSSS est-il conscient de la pression que subissent les infirmières? Comment leur santé mentale est-elle prise en considération et les infirmières bénéficient-elles d'un soutien psychologique?

Réponse

La préservation de la santé mentale des infirmières et la prévention de la détresse psychologique chez tous les employés est une priorité pour notre CIUSSS. L’équipe des ressources humaines, en collaboration avec l’équipe de santé mentale et dépendance, a mis en place une ligne téléphonique de soutien psychologique pour le personnel, en complément aux services offerts par le Programme d'Aide aux employés. Les gestionnaires restent également très attentifs aux signes de détresse et orientent les employés vers diverses ressources.

Cette ligne téléphonique confidentielle soutient les personnes qui éprouvent des difficultés pendant cette période difficile et qui estiment avoir besoin de quelqu’un vers qui se tourner. Il suffit d’appeler au 514-265-6588 ou 514-266-2529 si vous avez besoin de soutien pendant cette période difficile. La ligne est gérée par des professionnels, notamment des psychologues, des travailleurs sociaux et des ergothérapeutes.

Dès le lundi 13 avril, le service sera offert du lundi au vendredi de 8 h à 20 h ainsi que et le samedi et le dimanche de 8 h à 16 h. Si votre appel ne peut être pris immédiatement, veuillez laisser un message avec votre nom et vos coordonnées. Vous serez rappelé dans les 24 heures, sauf les fins de semaine. Pour plus d’informations, veuillez contacter Dominique Pelletier, chef de gestion de la présence au travail, à  dpelletier@jgh.mcgill.ca.

Vous pouvez également contacter le Programme d’aide aux employés au 1 800-361-2433, 24 heures sur 24. Si vous avez déjà utilisé vos quatre sessions annuelles du PAE, vous pouvez demander des sessions supplémentaires.

 

Quels sont les protocoles de mise en quarantaine du personnel?

Quels sont les protocoles de mise en quarantaine du personnel? Un de mes collègues est venu travailler et nous a informés que sa conjointe attendait des résultats de tests. Par mesure de précaution, est-ce que tous les membres du personnel avec lesquels il a interagi ces derniers jours devraient-être mis en quarantaine?

Réponse

Lorsqu'un patient ou un employé est testé positif à la COVID-19, une enquête est menée pour déterminer si cette personne est entrée en contact étroit avec quelqu'un d'autre. Dans de tels cas, les mesures appropriées sont prises, conformément aux protocoles de santé publique du gouvernement du Québec.

Dans votre cas particulier, nous vous conseillons, ainsi qu'à vos collègues, d'appeler la ligne téléphonique COVID-19 pour les employés du CIUSSS au (514) 731-7343. Veuillez laisser un message et une infirmière vous contactera, afin d'évaluer votre situation, y compris la nécessité d'un isolement à domicile ou d'un test à la clinique de dépistage COVID-19 de l'Hôpital général juif. Les professionnels qui gèrent la ligne téléphonique vous indiqueront si vous devez être mis en quarantaine à domicile pour une période déterminée. Les heures d'ouverture de la clinique sont de 8 h à 18 h, du lundi au vendredi, et de 8 h à 17 h les fins de semaine.

 

Mon département a été informé par notre gestionnaire que nous ne pouvions pas travailler à domicile. Cependant, plusieurs fois par jour, je constate que nous ne pouvons pas pratiquer une bonne distanciation physique

Mon département a été informé par notre gestionnaire que nous ne pouvions pas travailler à domicile. Cependant, plusieurs fois par jour, je constate que nous ne pouvons pas pratiquer une bonne distanciation physique, en raison de la façon dont sont conçus les bureaux. Dans ces conditions, pouvons-nous travailler à domicile pour nous protéger et protéger les autres membres du personnel?

Réponse

La première étape consiste à parler à votre gestionnaire de ce que vous avez observé. Les gestionnaires font de leur mieux pour s'assurer que les directives de distanciation physique sont mises en œuvre et respectées sur le lieu de travail. Ensuite, si vous avez toujours des inquiétudes, vous pouvez contacter l'équipe de santé, sécurité et bien-être sur le lieu de travail à l'adresse  prevention.sst.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca. N’oubliez pas de joindre une photo de la ou des zones à problème.

Certains employés ne peuvent pas travailler à domicile. Je me demande qui est autorisé à travailler à distance.

Quels sont les critères pour permettre à une personne de travailler à domicile? Je comprends qu'il existe une priorité pour ceux et celles qui peuvent travailler à domicile, mais certains d'entre nous commencent à s’inquiéter quelque peu d’entrer et de sortir de l'hôpital, même si nous n’entrons pas vraiment en contact avec les patients.

Réponse

Les gestionnaires déterminent qui peut travailler à domicile, en fonction de la nature du poste, ainsi que de la disponibilité des outils et des équipements appropriés et de l'accès à distance nécessaires pour s'acquitter correctement de ses responsabilités. Nous sommes en train de collaborer avec les équipes des TI et de la santé numérique pour maximiser le nombre d'employés éligibles ayant un accès à distance.

Dans certains cas, les employés devront quand même venir travailler, en raison de la nature de leur poste, ainsi que des limitations de l'accès à distance pour certaines tâches. Nous vous encourageons à parler avec votre gestionnaire pour déterminer si des dispositions de travail à domicile peuvent être prises, même sur une base partielle.

Même si nous comprenons votre préférence pour le travail à distance, il ne faut que cette décision ait un effet négatif sur les soins aux patients. Par conséquent, la décision est entièrement laissée à la discrétion de votre gestionnaire. Nombre de nos patients sont extrêmement vulnérables et dépendent de nos services, aujourd'hui plus que jamais.

Combien de membres du personnel ont été testés positifs à la COVID-19 et dans quels établissements de notre CIUSSS?

Réponse

Le nombre d'employés dont le diagnostic de COVID-19 est confirmé change tous les jours. Bien que plusieurs directions et départements de notre CIUSSS aient été touchés, le pourcentage d'employés infectés est relativement faible, par rapport à la transmission active du virus au sein de la communauté.

Dans l’intérêt de la confidentialité des patients, notre réponse ne peut pas être plus précise. Cependant, soyez assurés que tout employé qui aurait pu être en contact étroit avec un patient ou un collègue testé positif sera informé des mesures de précaution appropriées à prendre.

Si un collègue a été testé positif, ai-je le droit de savoir qui il est?

Réponse

Chaque fois qu'un membre du personnel ou un patient est testé positif pour la COVID-19, un processus d'évaluation méticuleux est mis en place, afin d'identifier tous les contacts à risque potentiels à proximité de l'individu, ainsi que leur niveau probable d'exposition au virus. Le personnel de la ligne téléphonique COVID-19, en collaboration avec votre gestionnaire, est extrêmement diligent dans ce processus de dépistage et s'engage à assurer la sécurité de chacun. Le personnel de la ligne directe COVID-19 vous contactera directement s'il a des informations importantes à vous communiquer à ce sujet.

Si vous êtes chargé de traiter des patients ayant la COVID-19, vous serez bien entendu informé de leur état de santé. Toutefois, si un collègue a contracté le virus, vous serez simplement informé d'un risque d'exposition générale, sans confirmation de l'identité de l'employé affecté. Soyez assuré que nous pouvons toujours communiquer rapidement toute question pertinente dans votre lieu de travail, sans avoir à compromettre la confidentialité. Même en période de crise, nous devons veiller à ce que les informations médicales privées restent confidentielles. C'est ce que chacun d'entre nous attendrait pour lui-même s'il était traité.

Mon fils n’a plus d’école. Est-il possible de travailler quatre jours par semaine afin de donner du répit aux grands-parents?

Je travaille à temps plein ainsi qu’une fin de semaine sur deux. Qu’est-ce qui peut être fait pour m’aider?

Réponse

Le ministère de la Famille a mis en place des services de garde d’urgence pour les employés du réseau de la santé ainsi que pour les travailleurs essentiels. Pour de plus amples renseignements par rapport aux démarches à suivre pour l’inscription, veuillez svp visiter le  site internet quebec.ca.

Pour mieux protéger ma famille, j'ai décidé de louer un appartement plutôt que de voyager en transport en commun.

M. Legault a annoncé que le personnel aurait la possibilité de louer hôtel ou appartement dans le cadre de leur travail. À qui dois-je m’adresser pour demander un remboursement?

Réponse

Un processus par lequel les employés peuvent faire des demandes d’accès à des chambres d’hôtel a été établi. Les directeurs ont été informés de ce processus. Nous vous demandons de communiquer ce besoin à votre gestionnaire, qui fera le suivi selon le processus établi.

Nous aimerions également préciser que les chambres d’hôtel couvertes durant cette période sont restreintes aux places déjà désignées par le ministère ou par notre CIUSSS. Ainsi, nous ne pouvons pas rembourser des dépenses de logement soumises, mais conseillons plutôt aux employés intéressés de faire la demande d’inscription auprès de leur gestionnaire.

Finalement, l’utilisation du transport collectif reste un moyen de déplacement acceptable pourvu que vous respectiez les consignes de distanciation sociale en place, que vous vous laviez les mains le plus souvent possible, que vous ameniez du gel antibactérien et bien sûr que vous évitiez de toucher votre visage.

Existe-t-il des tests disponibles pour les personnes qui voudraient confirmer si elles ont déjà eu le virus et n'étaient pas conscientes parce qu'elles étaient asymptomatiques?

Réponse

Notre autorité provinciale de santé publique donne la priorité au dépistage des patients actuellement malades : les personnes symptomatiques nécessitant potentiellement des mesures d'isolement, qui sont essentielles pour contenir la propagation de ce virus. À l'heure actuelle, les données sont insuffisantes pour soutenir l'utilisation de tests permettant d'exclure la COVID-19 chez les patients asymptomatiques, ainsi qu'un risque d'obtenir un faux négatif.

The provincial public health authority is giving priority in testing to patients who are ill, as well as to people who have symptoms and might need to be isolated to prevent the spread of the virus. At present, there is not enough data to support the use of a test to rule out COVID-19 in people who have no symptoms, since this form of testing might yield a false negative result.

Danielle McCann a annoncé que tout le personnel travaillant avec les personnes âgées devrait séjourner dans un hôtel. Quelle sont les nouvelles à ce sujet?

Réponse

Le processus par lequel les employés peuvent demander des chambres d'hôtel a été communiqué à tous les directeurs de la CIUSSS. Veuillez discuter de ce besoin avec votre directeur, qui à son tour suit le processus établi.

Nous tenons également à préciser que les chambres d'hôtel couvertes pendant cette période sont limitées aux lieux qui ont déjà été désignés par le Ministère ou par notre CIUSSS. À cet égard, nous ne pouvons pas rembourser les frais d'hébergement qui nous sont soumis, mais nous conseillons à tout employé intéressé d'envoyer sa demande à son supérieur hiérarchique.

Je souffre d'une maladie chronique qui me laisse régulièrement avec des symptômes de type grippal.

(toux et fièvre intermittente). Est-ce que je vais avoir des ennuis si je me présente avec une toux?

Réponse

Nous vous demandons d'être extrêmement vigilant dans le suivi de votre état de santé personnel. Tant que vos symptômes ne fluctuent pas au-delà de ce que vous décrivez actuellement, vous pouvez continuer à venir travailler.

Si, toutefois, vous remarquez des changements dans vos symptômes typiques, veuillez contacter la ligne téléphonique de dépistage de la COVID-19 au (514) 731-7343, afin de vous assurer que vous prenez toutes les précautions nécessaires pour votre sécurité et celle de vos collègues.

J'ai trois semaines de vacances à prendre. Elles ont été reportées car je travaille dans l’équipe de prévention et de contrôle des infections.

Puis-je donc prendre mes vacances en été? Comment cela fonctionne-t-il et que dit la politique des vacances?

Réponse

Selon le décret ministériel, en cas d'annulation de vacances, 50 % du temps accumulé vous sera versé au taux normal. Les 50 % restants peuvent également vous être versés, ou être reportés si vous le souhaitez, mais les dates que vous choisissez doivent être approuvées par votre supérieur hiérarchique, en fonction des besoins du service. 

Mon mari et moi travaillons ensemble la nuit et la garderie n'ouvre pas avant 7 h du matin dans mon quartier. Qui s'occupera de mes enfants?

Tous deux ont moins de 6 ans. Nous n'habitons pas Montréal. Il faut donc du temps pour se rendre au travail.

Réponse

En fonction de la situation que vous décrivez, nous vous encourageons à parler avec votre gestionnaire et à voir si des dispositions peuvent être prises pour tenir compte de votre situation. Votre gestionnaire évaluera votre demande en fonction des besoins du service et déterminera si une solution peut vous offrir une certaine souplesse tout en garantissant le bon déroulement des opérations.

Est-ce que le CIUSSS continue à combler les postes affichés?

Si oui, est-ce que le ou nouvelle candidate pourra commencer à son nouveau poste immédiatement ou elle attendra à ce qui les choses reviennent à la normale?

Réponse

Dans la mesure du possible, nous visons à maintenir le processus régulier d’affichage et de comblement des postes. Par contre, étant donné les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous nous retrouvons en ce moment, certains délais sont inévitables, surtout en ce qui a trait aux dates d’entrée en fonction au poste ou aux mutations entre services. Plus spécifiquement, si une unité de soins n’est pas immédiatement prête à accueillir un nouvel employé, ou au contraire a besoin de garder quelqu’un d’autre plus longtemps afin de maintenir un niveau adéquat de fonctionnement, l’échéancier de mutations sera ajusté en conséquence.

Je suis infirmière à l'unité de soins intensifs de l’HGJ. Mon mari, qui est infirmier, a été en contact avec un patient testé positif, sans porter d'EPI.

Il a été mis en quarantaine à la maison pendant 14 jours. J'ai contacté mon lieu de travail le premier jour et on m'a dit de continuer à travailler. Maintenant que mon mari est exclu, puis-je encore aller travailler? Je suis asymptomatique, donc ils ne peuvent pas encore me tester.

Réponse

Nous vous conseillons d'appeler la ligne téléphonique COVID pour les employés du CIUSSS au (514-731-7343). Veuillez laisser un message et une infirmière vous contactera afin d'évaluer votre situation, y compris la nécessité d'un isolement à domicile ou d'un test à la clinique de dépistage COVID-19 de l'HGJ. Si vous devez être mis en quarantaine à domicile pendant une période déterminée, les professionnels qui gèrent la ligne téléphonique vous le feront savoir. Veuillez noter que les heures d'ouverture de la clinique sont de 8 h à 18 h, du lundi au vendredi, et de 8 h à 17 h le week-end.

J’ai été transférée d'un étage de chirurgie à l'unité de soins intensifs en tant qu'infirmière diplômée pour aider. Cela signifie-t-il que j'aurai le bonus de 8 % parce que je travaille avec des patients atteint de la COVID-19?

Réponse

Vous avez droit à la prime applicable dans l'unité où vous serez transférée. Par conséquent, si vous avez été affectée à l'unité de soins intensifs, vous avez droit et vous recevrez effectivement la prime de 8 %, sur les heures normales et les heures supplémentaires effectuées dans cette unité pendant la durée de l'urgence sanitaire.

Comme nous offrons des services essentiels, recevra-t-on le bonus de 4% mentionné par le gouvernement?

Réponse

Effectivement, une prime de 4 % sera offerte aux salariés qui effectuent leur prestation de travail, incluant le télétravail, dans un secteur n’étant pas déjà visé par la prime de 8 %. Veuillez noter que les primes ne s’appliquent qu’aux heures régulières ou supplémentaires effectivement travaillées, et non pas aux absences, quelle que soit leur cause (invalidité, isolement, etc.).

Combien de temps cela prend-il avant qu’une personne ne soit contactée avec les résultats du test de la COVID-19?

Les résultats positifs sont-ils communiqués plus tôt que les résultats négatifs?

Réponse

Il faut compter entre 24 et 48 heures pour recevoir les résultats des tests. Qu'ils soient positifs ou négatifs, une infirmière de la clinique de dépistage COVID-19 prendra contact avec l'employé pour lui communiquer ces résultats. Si nécessaire, une infirmière de l'équipe de santé, sécurité et bien-être sur le lieu de travail prendra contact avec l'employé pour assurer un suivi ultérieur.

Lorsque les employés à temps partiel (par ex. : agents administratifs) doivent s’absenter du travail pour se soumettre à un test de la COVID-19, sont-ils rémunérés ou non?

22 avril 2020

Réponse

Si vous devez vous absenter du travail pour un test de la COVID-19, vous devriez recevoir le même salaire que si vous étiez au travail.

Depuis qu'on m'a diagnostiqué une maladie auto-immune, une note de mon rhumatologue indique que mon état m'empêche de retourner travailler au département des urgences.

Mon employeur peut-il ignorer ce diagnostic médical, surtout lorsque mon spécialiste me dit que je devrais être réaffecté?

22 avril 2020

Réponse

Il n’est pas possible de répondre ici à votre situation particulière, mais vous êtes invité à contacter l'équipe de santé, sécurité et mieux-être au travail pour une évaluation et un examen. Cette équipe de professionnels compétents et qualifiés travaille en étroite collaboration avec un médecin-conseil, pour évaluer chaque cas spécifique et fournir des recommandations de sécurité appropriées, le cas échéant. Étant donné la complexité et la nature unique de la situation de chaque personne, les membres de l’équipe prennent soin d'examiner minutieusement tous les détails pertinents du dossier médical, tout en veillant à ce que les directives du Ministère soient strictement appliquées. Chaque décision prise par cette équipe est le résultat d'une évaluation et d'un examen minutieux des informations médicales disponibles, avec l'appui du médecin-conseil.

Le bien-être de notre personnel est notre priorité numéro un, tous les dossiers médicaux sont traités avec le plus grand soin, l'attention et la considération les plus grandes pour la santé et la sécurité de nos employés. Bien que nous comprenions pourquoi vous vous sentez plus préoccupé par votre état de santé pendant la crise actuelle, nous tenons à vous rassurer que l'équipe de santé, sécurité et mieux-être au travail tient compte de toutes les informations pertinentes pour parvenir à une conclusion.

 

Chaque jour, lorsque nous venons travailler à l'hôpital, nous risquons d’être contaminés. Pourquoi cela ne nous donne-t-il pas droit à une indemnisation? Pourquoi nous considère-t-on comme acquis?

22 avril 2020

Réponse

Tout d’abord, nous tenons à exprimer notre sincère gratitude pour le dévouement de notre personnel! Votre extraordinaire professionnalisme est évident à chaque fois que vous venez travailler. Face à un défi de taille, vous êtes resté forts, dévoués et travaillant. Vous avez gagné notre admiration et notre reconnaissance pour tout ce que vous faites.

Selon le décret ministériel du 4 avril 2020, le personnel peut bénéficier de l’un des deux types de primes suivants, pour toutes les heures normales et supplémentaires, tant que dure l'urgence sanitaire :

  • Une prime de soins intensifs de 8 % pour le personnel qui accomplit ses heures de travail après avoir été affecté aux secteurs suivants :
    • urgence (à l’exclusion de la psychiatrie d'urgence);
    • unité de soins intensifs (à l'exclusion de la psychiatrie des soins intensifs);
    • cliniques dédiées au dépistage et au diagnostic de la COVID-19;
    • unités identifiées par le CIUSSS pour le traitement des patients testés positifs à la COVID-19;
    • unités résidentielles des établissements de soins de longue durée;
    • autres unités résidentielles où au moins un cas de la COVID-19 a été diagnostiqué;
    • unités de médecine pulmonaire.
  • Tous les autres salariés des catégories 1 à 4, plus les cadres intermédiaires, ont droit à une prime de 4 % sur les heures travaillées.

Merci encore pour votre engagement indéfectible envers nos patients, nos résidents et nos clients. Ils ont besoin de nous maintenant, plus que jamais.

 

Je travaille comme PAB à l'Hôpital Julius Richardson. Après avoir voyagé aux Philippine pour rendre visite à ma famille, j’ai été placé en isolement là-bas.

J’étais censé reprendre le travail le 20 mars, mais je n'ai pas pu rentrer au Canada. Ai-je droit à l’assurance salaire?

22 avril 2020

Réponse

Selon votre description, vous n'avez pas le droit à l'assurance-salaire. Cependant, divers programmes fédéraux aident les Canadiens qui sont touchés par la COVID-19 et qui ont besoin de fonds d'urgence. Les informations ci-dessous décrivent ces prestations, qui peuvent vous fournir une aide gouvernementale temporaire.

Programme de prêts d'urgence COVID-19 pour les Canadiens à l'étranger

Cette aide financière temporaire est destinée aux Canadiens qui sont bloqués à l'étranger en raison de la COVID-19. Les demandeurs admissibles ont droit à un prêt d'urgence d'un montant maximal de 5000 $, pour les aider à revenir au Canada et couvrir leurs besoins à court terme. Pour  plus d'informations.

Prestation canadienne d'urgence pour les Canadiens résidant au Canada

Cette prestation temporaire de 500 $ par semaine est offerte aux Canadiens qui :

  • résident au Canada et sont âgés d'au moins 15 ans;
  • ont cessé de travailler en raison de la COVID-19 ou sont admissibles à l'assurance-emploi, aux prestations régulières ou aux prestations de maladie;
  • ont eu un revenu d'au moins 5000 $ en 2019 ou dans les 12 mois précédant la date de leur demande;
  • sont (ou s'attendent à être) sans revenu d’emploi ou d'activité indépendante pendant au moins 14 jours consécutifs au cours de la période initiale de quatre semaines. Pour les périodes de prestations ultérieures, ils s'attendent à ne pas avoir de revenus d'emploi ou d'activité indépendante.

Pour plus d'informations sur la PCU, veuillez consulter le site web  canada.ca.

Vous pouvez également vous adresser à un agent de l'Agence du revenu du Canada, au 1-800-959-8281, au sujet de cette forme d'aide financière.

Puisque vous êtes à l'extérieur du pays, nous vous conseillons fortement de vérifier votre couverture d'assurance voyage. Nous vous suggérons également de consulter les sites Web gouvernementaux suivants, qui peuvent vous être utiles pour organiser votre retour au Canada : 

Enfin, compte tenu de votre situation, vous voudrez peut-être parler avec le service à la clientèle de la possibilité d'un congé différé. Veuillez contacter Thérèse Beaulieu ( therese_beaulieu@ssss.gouv.qc.ca) ou Jinny Chow ( jinny.chow.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca) si vous avez des questions à ce sujet, mais seulement pendant la durée de la pandémie actuelle.

Si une personne est asthmatique, doit-elle travailler?

23 avril 2020

Réponse

Les personnes souffrant d'asthme modéré à sévère ont un risque accru de contracter une infection grave par la COVID-19. Vous devriez en discuter avec votre médecin, qui a une meilleure idée de la gravité de votre asthme et des médicaments que vous prenez.

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.