Personnes proches aidantes

Êtes-vous une personne proche aidante ?

  • Vous occupez-vous d’un enfant ou d’un(e) adolescent(e) ayant des besoins particuliers ?
  • Aidez-vous à fournir des soins de santé physique ou psychologique à votre conjoint(e), à un parent ou à un(e) ami(e) ?
  • Aidez-vous une personne pour ses soins d’hygiène ou son alimentation ?
  • Offrez-vous régulièrement de l’aide à une personne pour son transport, ses courses, ses finances ?
  • Accompagnez-vous une personne en fin de vie ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une ou à plusieurs de ces questions, vous êtes probablement une personne proche aidante.

Une personne proche aidante fournit un soutien à un ou à plusieurs membres de son entourage (famille, ami(e)s, voisin(e)s, etc.) présentant :

  • une incapacité temporaire ou permanente 
  • de nature physique, psychologique, psychosociale ou autre
  • peu importe l’âge ou le milieu de vie

Le soutien fourni par la personne proche aidante peut être :

  • continu ou occasionnel
  • à court ou à longue échéance
  • offert à titre non professionnel, de manière libre, éclairée et révocable

Le but du soutien est de favoriser le rétablissement de la personne aidée, le maintien et l’amélioration de sa qualité de vie à domicile ou dans un autre milieu de vie.

Saviez-vous qu’une personne sur cinq au Québec est proche aidante, soit environ 1 500 000 personnes?

Nous savons toutefois que ce nombre est probablement plus important, car plusieurs personnes ne se reconnaissent pas comme proches aidantes.

La reconnaissance de ce rôle, par les personnes proches aidantes elles-mêmes ainsi que par leur entourage, est primordiale puisqu’elle leur permet d’être plus vigilantes et de déceler les signes de stress, de fatigue et de détresse. Cela leur permet également d’avoir un meilleur accès aux ressources d’aide pour améliorer leur qualité de vie et réduire l’incidence possible sur leur santé physique et psychologique.

Incidence potentielle sur la vie des personnes proches aidantes

Être une personne proche aidante peut entraîner de nombreux bienfaits, par exemple resserrer le lien affectif avec la personne aidée. Cependant, la charge de responsabilités pourrait devenir trop lourde et susciter les effets suivants :

  • inquiétude
  • sentiment de culpabilité
  • angoisse et stress
  • fatigue
  • irritabilité et colère
  • maltraitance
  • sentiment d’être débordé(e)
  • déclin de la santé physique
  • isolement social
  • problèmes financiers
  • absentéisme au travail ou à l’école
  • difficultés de concentration
  • problèmes relationnels
  • etc.

Principaux besoins des personnes proches aidantes

  • Aide à domicile
  • Services de répit
  • Écoute et soutien psychosocial
  • Soutien financier (p. ex., mesures fiscales, transport)
  • Soutien matériel (p. ex., équipement médical ou de réadaptation)
  • Information et formation
  • Flexibilité pour l’horaire de travail ou les études
  • Services dans la langue d’origine ou d’interprétariat
  • Accompagnement (p. ex., pour naviguer dans le système de santé)
  • Accessibilité aux soins de santé et services sociaux
  • Reconnaissance et respect de l’expérience acquise à titre de personne proche aidante

Ressources pour les personnes proches aidantes

Ressources pour les personnes proches aidantes

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.