Santé mentale et dépendance

Message du directeur

Je crois profondément que les défis qui attendent la Direction sont grands car les besoins en santé mentale ne cessent de croitre. Personne n’est à l’abri de la maladie mentale. On estime qu’au Québec, 20 % des personnes en seront affectées au courant de leur vie et moins de la moitié de celle-ci consultera un professionnel. L’OMS estime qu’en 2020, la dépression sera la deuxième cause de maladie et d’incapacité, après les maladies cardiovasculaires. Plusieurs personnes ne seront d’ailleurs jamais diagnostiquées.

Quant à la dépendance, certains comportements et problèmes sociaux demeurent préoccupants dans la population québécoise, tels que les problèmes d’abus ou de dépendance à l’alcool, aux drogues et aux jeux de hasard et d’argent. La consommation de substances psychoactives (SPA) au sein de la population québécoise est une problématique complexe et les répercussions peuvent être néfastes pour la personne et ses proches. À elles seules, les substances psychoactives sont associées à plus de 80 maladies et traumatismes.

Des services de détection et d’intervention précoce en matière de dépendance, visant à repérer les personnes qui présentent des comportements à risque, ont été déployés au cours des dernières années.

L’ampleur du phénomène de l’itinérance au Québec est difficile à chiffrer, car les personnes en situation d’itinérance sont en mouvance. On dénombre près de 5 800 itinérants « visibles » dont environ 54 % sont à Montréal. Les membres des Premières Nations représentent 5,6 % de la population itinérante.

Pour y arriver, nous devons chercher à calibrer nos forces et nos efforts pour rendre le CIUSSS du Centre-Ouest de Montréal le meilleur CIUSSS où recevoir des soins, et plus particulièrement des soins en santé mentale et dépendance.

Je tiens à souligner et à remercier à nouveau le travail collectif impliquant les gestionnaires, le personnel clinique et médical ainsi que les usagers de la Direction.

Nous pouvons avoir d’excellents collaborateurs, tous au top dans nos champs d’expertises individuellement mais imaginer que nous arrivons à créer l’harmonie parfaite des compétences. De sorte que la somme des individualités s’efface au profit d’un ensemble à la puissance de frappe exponentielle.

La Direction des programmes Santé mentale et Dépendance :  Partenaire de votre santé mentale et bien-être

Tung Tran
Directeur du Programme de santé mentale et dépendance

Mot du chef de département

La Direction des programmes de santé mentale et dépendance a été créé avec la loi 10 : Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales en avril 2015. Elle doit travailler et planifier tout le travail à faire afin d’offrir des soins et des services de qualité à la population de son territoire.

Les besoins de nos usagers et de leurs proches changent. Il est donc essentiel que nous nous assurons que nous travaillons tous dans ce le même sens, avec une vision et des objectifs communs d’amélioration des soins et des services.

Désireux que notre vision soit le reflet de notre mission et de nos valeurs, nous avons tenu à ce que la démarche d’élaboration de ce présent document soit participative et issue de réflexion collective impliquant les gestionnaires, le personnel et les usagers de la Direction.

Aussi, nous aimerions souligner le travail exceptionnel réalisé par les membres de la Direction dans le l’élaboration de ce document. Nos remerciements vont plus spécifiquement à M. Tung Tran, directeur, qui a su mobiliser et engager nos équipes et partenaires dans réalisation de ce travail et, Mme Emilie Fontenay, directrice adjointe, qui nous a guidé dans nos réflexions.

Bonne lecture !

Karl Looper
Chef-médical

Sensibilisation à la santé mentale

Les histoires partagées dans cette vidéo ont été racontées par de vraies personnes qui ont vécu de près ou de loin la maladie mentale. Leurs paroles, profondes et captivantes, nous rappellent que les problèmes de santé mentale peuvent nous toucher à tout moment, peu importe qui nous sommes, où nous vivons et qui nous connaissons. Et, plus important encore, il y a de l'espoir! De l'aide est disponible.

Grâce à Andrew, Isabelle, Lynn et Yvon qui nous parlent ouvertement de leur parcours inspirant à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'île-de-Montréal, il est impossible de ne pas être touché, responsabilisé et encouragé par leurs propos.

Vidéo
Santé mentale : histoires vraies

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.